La satisfaction de l’étudiant comme indicateur de persévérance. Mamadou Siradjo DIALLO, Louise BÉLAIR & Stéphane Thibodeau

Vol. 4, No. 1. pp 12-24

Résumé : Dans l’optique de comprendre le vécu des étudiants ayant abandonné ou persévéré dans les études en enseignement secondaire à l’Institut Supérieur des Sciences de l’Éducation de Guinée (ISSEG), une étude exploratoire a été réalisée. En s’appuyant sur le modèle d’intégration d’étudiant de Tinto (1997), la technique d’entrevue à trois volets de Seidman (2006) a été utilisée pour collecter les données auprès de sept anciens étudiants admis à l’ISSEG en enseignement secondaire. L’exploitation des données collectées au moyen du logiciel Nvivo10 a relevé certains caractères formels et informels de la communication entre l’étudiant et le monde universitaire ainsi que les conséquences qui en découlent. En effet, selon que les participants ont abandonné ou persévéré, deux cas de figure ont été observés. Accentuation de leurs propos sur les caractéristiques d’admission chez ceux qui ont abandonné contre la mise en avant de leur vécu social et académique chez les persévérants. En conséquence, suivant Bryant (2006), la satisfaction de l’étudiant par rapport à son vécu social et académique apparaît comme l’indicateur principal de persévérance. Ce qui sous-tend l’importance de privilégier cette dimension dans toute communication avec l’étudiant.

Mots clefs : Persévérance, intégration, satisfaction, formation initiale, ISSEG.

Télécharger l’article : La satisfaction de l’étudiant comme indicateur de persévérance. Mamadou Siradjo DIALLO, Louise BÉLAIR & Stéphane Thibodeau